Tendances commerciales : #F&AMoiAussi?

Par Kim Covert mai 2, 20182 mai 2018

Tendances commerciales : #F&AMoiAussi?

 

Une discussion de groupe sur les tendances mondiales dans le domaine des fusions et acquisitions qui a eu lieu mardi s’est arrêtée sur un sujet de plus en plus familier mais dans un contexte relativement inhabituel.

Les membres du groupe de discussion pour la séance plénière étaient Jeremy Fraiberg, coprésident national et associé, Fusions et Acquisitions, Osler, Andrea Wood, première vice-présidente, services juridiques, Telus, et Anthony Pagano, avocat en chef, fusions et acquisitions, Banque royale du Canada.

Après avoir traité des incidences de la technologie sur les services du contentieux des entreprises, les membres du groupe de discussion ont tourné leur attention vers les risques auxquels sont confrontés ceux qui acquièrent de jeunes entreprises du secteur de la technologie. Ainsi, il faut faire preuve de diligence pour veiller à ce que le vendeur soit clairement propriétaire de la technologie. Lorsque vous achetez un talent potentiel, cependant, vous devez vous assurer que le vendeur satisfait aux critères #MoiAussi (#MeToo), car, que va-t-il se passer si les gens impliqués dans l’entreprise ont eu des comportements inappropriés? C’est devenu l’un des risques qui doivent être gérés, dit Michael Fekete, leader national de l’innovation, coprésident et associé, technologie dans le cabinet Osler, qui présidait le groupe de discussion.

Selon Anthony Pagano, la vérification des antécédents des employés essentiels en cas de possible acquisition va devenir monnaie courante en raison du mouvement #MoiAussi. « Il ne s’agit pas encore d’une pratique commune, mais cela va le devenir. »

Le groupe de discussion a également reconnu comme tendance future dans le domaine des fusions et acquisitions le fait que tout un chacun va être de plus en plus versé dans l’apprentissage machine et dans ses outils. « Nous devons posséder et acquérir différentes sortes de compétences que celles qui nous ont été enseignées en tant que juristes », dit Me Wood.

Les membres du groupe ont dit que les compétences en matière de gestion de projet vont prendre une importance croissante. Alors que les nouvelles technologies nous permettent de faire plus de choses plus rapidement, nous devons être plus conscients de la façon dont cela peut porter atteinte à la vie privée et à la confidentialité.

Catégories:
Comments
No comments


Leave message



 
 Security code